Druide

Publié le par Cha

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51Kw4evxdYL._SS500_.jpg

Auteur : Oliver Peru

 

Résumé du livre :

1123 après le pacte... Les druides règnent en maîtres sur la Forêt, un royaume millénaire. Ils conseillent les hommes, du plus humble au plus puissant, grâce à leur sagesse ancestrale. Lorsqu'un mal ancien refait surface, un druide va tenter d'empêcher une guerre fratricide d'éclater. Pour cela, il devra percer des mystères liés aux plus noirs secrets de la Forêt.

 

 

Mon avis :

Obrigan, maître druide de l'ordre des loups, est envoyé à Wishneight avec ses deux apprentis, Tobias et Kesher, pour constater le massacre qui s'y est produit : des assassins ont réussi à s'infiltrer dans la citadelle et à tuer plusieurs soldats sans être vus ni entendus de personne. L'état des victimes témoigne d'une sauvagerie animale, mais aussi d'une intelligence particulièrement humaine. Dès lors, la question se pose de savoir à quels ennemis les hommes ont affaire et quels motifs ont poussé ces meutriers à un tel acharnement.

 

Obrigan ne se doute pas que son enquête l'amènera à remettre en question tout ce en quoi il croyait jusque là.

 

Dès le début, l'Oliver Peru nous entraîne dans un univers sombre et poétique, et le suspense sera présent du début à la fin.

Le côté thriller du roman est très réussi : une fois qu'on se plonge dedans, il est difficile de le lâcher, on est pris par l'histoire, on ressent la peur, l'angoisse des personnages, tout en étant mus par la curiosité de découvrir les assassins.

Cependant, je regrette que l'auteur ait autant insisté sur les détails des meurtres : le côté "boucherie", c'est bien au début, mais ça devient très vite lassant, et je trouve dommage que la subtilité de l'intrigue ait été gâchée par trop de détails sanglants, trop écoeurants à mon goût.

 

Autre petit bémol : les personnages. Il n'y en a aucun qui m'ait paru attachant ou charismatique, je les ai trouvésun peu fades dans l'ensemble. Même Obrigan, le personnage principal, ne m'a pas semblé assez imposant. Le seul que j'ai trouvé un peu intéressant est Jarekson, le prince du Rahimir qui, sous ses airs méprisants et malgré ses mensonges, cache un homme sincère au passé douloureux qui n'hésitera pas à se sacrifier pour son peuple. Sans compter que c'est le seul qui mette un peu d'ambiance avec ses touches d'humour, bienvenues dans ce cadre lugubre.

De plus, les femmes sont quasi inexistantes dans cet univers clairement masculin. Arkantia, jeune druidesse de l'ordre des ombres, au pouvoir prometteur, ne sera importante que parce qu'elle portera en elle la mémoire d'un guerrier du passé. Quant à Kalyaste, l'amour de jeunesse d'Obrigan, elle ne restera qu'un nom jusqu'à la fin du roman. Pas très glorieux pour le public féminin.

 

Malgré ces quelques inconvénients (quel livre n'en a pas ?), Oliver Peru a su créer un incontournable du genre dark fantasy. Le livre se lit très facilement et il a le mérite de captiver le lecteur du début à la fin, non seulement grâce au suspense, mais aussi grâce à cet univers envoûtant empli de mystère.

 

Je vous invite à lire cet entretien avec l'auteur au sujet du livre.

 

Cette lecture a été organisée par Juliah et commentée par : Ritw, beL, reveline, Faustine, Mypianocanta

Publié dans Lectures

Commenter cet article

Juliah 20/07/2012 10:29

Merci pour ta participation, et ton avis bien construit et argumenté! On a tellement toutes dévoré ce roman, que c'est bien aussi d'en voir les petits défauts soulignés :)