De l'eau pour les éléphants

Publié le par Cha

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv29310095.jpg

Auteur : Sara Gruen

 

Résumé du livre :

"Durant la Grande Dépression, dans les années 1930, les trains des petits cirques ambulants sillonnent les États-Unis. Jacob Jankowski, orphelin sans le sou, saute à bord de celui des frères Benzini et de leur " plus grand spectacle du monde ". Embauché comme soigneur, il va découvrir l'envers sordide du décor. Tous, hommes et bêtes, sont pareillement exploités, maltraités."

 

Mon avis :

Le livre nous présente Jacob Jankowski, un jeune homme de 23 ans, timide et encore vierge (ça a son importance !), qui fait des études de vétérinaire. La vie de Jacob bascule lorsque ses parents meurent dans un accident de voiture. Devenu orphelin, il fuit la maison familiale et erre jusqu'à monter à bord d'un train de cirque : celui des frère Benzini. Il est nommé vétérinaire du cirque et s'attache très vite aux animaux qu'il soigne, surtout à Rosie, une éléphante au caractère bien trempé.

 

Lorsqu'il rencontre Marlène, une charmante dompteuse de chevaux, c'est le coup de foudre des deux côtés. Cependant, Marlène est mariée à August, un homme lunatique qui peut se montrer aussi charmant que violent, particulièrement envers les animaux. Jacob ne tardera pas à détester August, tant pour sa brutalité que parce qu'il est loin de rendre Marlène heureuse.

 

Au fil de l'histoire, on assiste à une évolution chez Jacob : arrivé en tant que jeune étudiant innocent, il sera forcé de mûrir d'un coup dans un monde où règnent la maltraitance et l'injustice, tant sur les animaux que sur les hommes.

Il se liera d'amitié avec Walter, un nain qui sera son confident et son allié le plus fidèle jusqu'à sa disparition tragique.

 

De temps à autre, l'histoire du jeune Jacob est entrecoupée de passages où le narrateur est le Jacob d'aujourd'hui, âgé de "nonante ou nonante-trois ans", enfermé dans une maison de repos où il s'avère être un pensionnaire rebelle, estimant qu'il a été trompé par ses propres enfants qui l'y ont envoyé après la mort de sa femme, alors qu'il se sent tout à fait capable de se débrouiller tout seul.

 

Je dois admettre que j'ai eu beaucoup de mal à finir ce livre, sans toutefois savoir si c'est à cause du livre ou du fait que je n'avais pas de temps pour lire et que, par conséquent, la lecture a été tirée en longueur et je n'ai pas vraiment réussi à être entraînée dans l'histoire.

 

Les sujets abordés par l'auteur sont nombreux et donnent à réfléchir, d'autant plus que l'univers du cirque a toujours été assez controversé de par les conditions de travail du personnel et celles des animaux en captivité.

J'ai bien aimé le style d'écriture, la façon de mêler le drame à l'humour.

 

Je suis restée sur une impression très mitigée des personnages : certains m'ont beaucoup émue, d'autres étaient haïssables à souhait. Le vieux Jacob fait partie de ceux qui m'ont émue, mais le jeune Jacob m'a beaucoup déçue : il a souvent été passif, incapable d'agir selon ses convictions ou d'aller au bout de ses idées. Sa seule obsession était Marlène, pour laquelle il était prêt à toutes les folies, même à tenir tête à August ; en revanche, il n'en était pas capable pour défendre la pauvre Rosie lorsque celle-ci se faisait maltraiter. J'ai trouvé ça assez contradictoire...

 

Avis partagé donc : ce n'est pas un coup de coeur, mais l'histoire ne manque ni d'intérêt ni d'émotion. Je compte regarder le film pour voir si celui-ci réussit à me convaincre un peu plus.

 

Ce roman faisait l'objet d'une lecture commune organisée par Elora.

Voici les liens vers les chroniques des autres participants : mimi54, Petitepom, Hell-eau, mimigogotte, Dex, Candyshy, Felina, kllouche, ptitelfe, agnes

 

Grâce à ce livre, j'augmente mon score au Baby Challenge de Littérature contemporaine à 3/20 !

 

 


Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article